HEADER patriesimaginaires

Relance de l'appel à participation "Le problème sans nom, être mère" à Dieuze

La cie les patries imaginaires invite une quinzaine de volontaires à créer un spectacle mis en scène par Perrine Maurin, sur la thématique “ Le problème sans nom, être mère ”. L'appel à participation est prolongé jusqu'au 15 mai 201750 h d’atelier seront proposées gratuitement aux participantes pour créer le spectacle et donneront lieu à une représentation publique. Pour cela, nous recherchons 10 à 20 participantes pour une session de travail de 5 jours et un 6ème jour de représentation (voir calendrier et horaires ci-dessous).

PROJET & INTENTIONS ///
« Le problème sans nom » part d’une enquête sonore sur ce qu’est une mère, ce qui la constitue, sa fonction, son héritage, ses doutes. à partir de ces interviews Perrine Maurin créé la bande son d’un spectacle chorégraphique qui sera interprété par d’autres femmes volontaires. Accompagnée par la chorégraphe Marie Cambois, Perrine Maurin fait le pari d’un travail collectif sur scène où des femmes agissent dans une répétition hypnotique d’actes multipliés et décalés. Les mains trient, rangent ces innombrables habits, objets jusqu’à former une danse d’une répétitivité envoûtante.

Calendrier /// Atelier réparti sur 3 week-end à Dieuze.
 Soit les 2, 3, 4 juin (wend 1) ; 16, 17, 18 juin (wend 2) et 7, 8, 9 juillet (wend 3).

Horaires /// Vendredis soir 19 h-22 h ; Samedis journée 10 h-18 h ; Dimanches 10 h-13 h
 (sauf dimanche 9 juillet, représentation à 15 h, prévoir d'être disponible toute la journée).

Pour participer /// Pour y participer ou recevoir plus d’informations, nous vous invitons à prendre contact avec nous par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par téléphone 06 75 97 66 17 /// Inscription impérative avant le 15 mai 2017 /// Possibilité d'hébergement à Dieuze via la compagnie, nous contacter.

Il n’est pas nécessaire d’être mère, il faut cependant être sensibilisée à cette thématique. Il n’est pas nécessaire d’être comédienne ou danseuse, néammoins être en bonne santé est important. Les actes et gestes travaillés sont simples et ne nécessitent pas de formation préalable. Il faut juste avoir l’envie de participer à une création chorégraphique et être disponible tous les jours de répétition. Il s’agit de partager un processus de création précis et non un stage de pratique corporelle ou théâtrale.

///

Dans le cadre de la résidence 2016 / 2017 de la cie sur le territoire du Saulnois, en partenariat avec le Conseil Départemental de Moselle et Moselle Arts Vivants. La cie bénéficie de l’aide à la structuration de la région Grand Est (2016-2018).

En savoir plus...

Décrochage-accrochage de l'Exposition Décalages / Paysages, au Restaurant l'Escapade à Nancy - jeudi 2 mars

Décalages/Paysages s'est installé depuis le 16 janvier au Restaurant l’Escapade, pour une exposition des photos de Thierry Laroche en deux volets :
#1 volet “couleur” du 16/01 au 2/03/17
#2 volet “noir et blanc” du 2 au 31/03/17

Nous vous invitons à partager avec nous ce moment ce moment de l'accrochage/décrochage des deux volets autour d’un apéritif le jeudi 2 mars, à partir de 19 hAu programme : rencontre avec la cie et présentation du travail vidéo de Vincent Tournaud.

____
La cie a exploré le territoire du Saulnois et a fait appel à des amateurs et des professionnels pour y réaliser des performances chorégraphiques. 
Que peut créer la présence singulière, décalée, inhabituelle de multiples corps dans des paysages ? “Décalages / paysages” conçoit l’espace public (places, rues, champs...) comme un lieu à partager dans lequel un groupe de corps en mouvement agit et permet de faire voir différemment l’espace. Un décalage poétique en somme. Occuper un territoire comme on s’occuperait de soi, avec douceur et tendresse. Proposer une poésie de l’action, des déplacements et des gestes drôles, tendres ou incompréhensibles pour faire voir le quotidien autrement.

Photographies : Thierry Laroche | Vidéo : Vincent Tournaud.

Infos Pratiques ///
Restaurant l'Escapade, 18 Avenue du XX ème Corps, à Nancy
Ouvert tous les midis du lundi au samedi - 03 83 35 45 25

Équipe ///
Conception générale du projet : Perrine Maurin.
Conception des performances : Perrine Maurin, Marie Cambois, Nathalie Bonafé, Romain Henry.
Photographies : Thierry Laroche.
Vidéo : Vincent Tournaud.
Avec les amateurs et professionnels : Nathalie Bonafé, Marie Cambois, Jean-Baptiste Charlot, Laurence Fox, Léa Gretten, Romain Henry, Justine Konieczka, Perrine Maurin, Mylène Minez, Claire Peugeot, Manon Pierson.
Administration et production : Ariane Lipp.
Médiation : Nathalie Bonafé.

Soutiens /// La cie les patries imaginaires bénéficie d’une résidence sur le territoire du Saulnois financée par le conseil départemental de la Moselle en 2016 et 2017 pour mener différents projets artistiques avec ses habitants en lien avec le territoire. Dans ce cadre, Perrine Maurin, metteur en scène de la cie les patries imaginaires, a proposé “Décalages / paysages” les 20, 21, 22 mai 2016 et 17, 18, 19 juin 2016. // La cie bénéficie de l’aide à la structuration du conseil régional d’Alsace- Champagne-Ardenne-Lorraine pour la période 2016-2018.

Plus d'information à propos de l'atelier Décalages / Paysages ici.

 

En savoir plus...

"Contrôle" du 12 au 14 mai 2017 à La Chaux-de-fonds

Dans le cadre de la tournée 2016/2017 de "Contrôle", nous jouerons les 12, 13 et 14 mai 2017, au centre de culture ABC la Chaux-de-fonds, en Suisse.

Infos pratiques ///
Vendredi 12 mai, 11h et 14h  ; représentations scolaires
Samedi 13 mai, 20h30 ; tous publics
Dimanche 14 mai, 19h ; tous publics
Tarifs : 25 € /// 15 € /// 10 €

Renseignements & réservations ///
Centre de culture ABC, Rue du Coq 11, Case postale 2355 - CH-2300 La Chaux-de-Fonds
Tél. : +41 (0)32 967 90 43
http://www.abc-culture.ch/events/events/view?id=408 

Équipe /// Mise en scène : Perrine Maurin /// Scénographie : Lino Tonelotto /// Textes : Perrine Maurin, Gurshad Shaheman, « Pièces et Mains d’œuvre » /// Dramaturgie et jeu : Gurshad Shaheman /// Chorégraphie et danse : Vidal Bini /// Musique live : Anthony Laguerre /// Création lumière et régie : Philippe Colin /// Vidéo : Lino Tonelotto et Emilie Salquèbre /// Construction décor : Mario Tonelotto, Adriano Prometti, Yannick Gérard /// Costumes et accessoires : Catherine Roulle /// Assistant : Louis Dauber /// Production : Ariane Lipp 

Coproduction /// CCAM - scène nationale de Vandœuvre-les-Nancy et La Nef - fabrique des cultures actuelles de Saint- Dié-des-Vosges. Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du Conseil Regional de Lorraine, du Conseil Général de Moselle, de l'Atelier d’architecture Marc Dauber, de la vllle de Maxéville et de Montévidéo/Marseille. Soutien à la diffusion au Festival Off d'Avignon du Conseil Régional de Lorraine. Projet sélectionné dans le cadre des Plateaux Lorrains au NEST - CDN de Thionville - Lorraine en juin 2014.

 

Revue de presse

- "Avignon. Under Control" article d'Hervé Pons dans Les Inrocks, 16 juillet 2015

Vidal Bini et Gurshad Shaheman, les deux interprètes de "Contrôle," le premier danseur et le second acteur, donnent toute son ampleur et sa chair à ce projet ambitieux de la metteuse en scène Perrine Maurin formée à l'excellence poétique et politique de Thierry Bédard.

Né de la rencontre entre Perrine Maurin et le musicien Anthony Laguerre, compositeur et batteur du groupe de rock Filiamotsa, Contrôle se donne pour mission d'explorer les zones bordées de la société, ou comment cette dernière glisse subrepticement du contrôle à la contrainte en passant par la surveillance.

Nous sommes en sécurité. Aujourd'hui, le contrôle est plébiscité par le plus grand nombre et devient un enjeu politique majeur. Le spectacle de Perrine Maurin, avec parfois des petits haussements d'épaules d'adolescent révolté, mais surtout avec une belle clarté et une dramaturgie balayant large, permet de correctement circonscrire la question initialement posée.

La voix de Foucault

Nous sommes en sécurité. Fortement inspiré et influencé par "Surveiller et punir" de Michel Foucault, dont on entend la voix, le spectacle fait l'inventaire des différentes zones de surveillance et d'espace punitifs : l'enfance, l'éducation, la norme, le corps, la pensée, l'industrie, la téléphonie, les réseaux, les nanotechnologies...

Tout va bien. Nous sommes cernés. Nous sommes en sécurité. Si le message est clair, l'intention didactique assumée, le supplément d'âme de Contrôle naît de la friction entre le théâtre et la danse, le texte et le corps, Vidal Bini et Gurshad Shaheman livrant sans détours la plus belle part de leur intimité et de leur humanité, chacun à l'endroit précis de sa pratique explorant à travers le prisme de l'art les différentes couches et sédimentation de la coercition. Ils nous surveillent, nous sommes en sécurité...

 

- « CONTRÔLE Avignon Off la Manutention » Blog « journaldeborduneaccro » article de Edith Rappoport, 21 juillet 2015

Terrifiant spectacle que ce "Contrôle" interprété par 3 artistes hors pair, acteur, danseur et musicien déchaînés en scène. Surveiller et punir, cet adage de Michel Foucault traverse le spectacle de bout en bout , avec des montées apocalyptiques à travers des projections comme celle de l'exploitation inhumaine des employés d'Amazone ou encore la terrifiante dépendance des téléphones portables que l'on remplace dans une apocalypse de vieux rebuts de modèles disparus. On en sort remués, mais pas désespérés, la vitalité des acteurs ouvre une lumière au bout du tunnel.

- « Sous surveillances » article de Damien Chardonnet-Darmaillacq I/O Gazette – la gazette du Festival d'Avignon In et Off - 19 juillet 2015

Né d'une rencontre entre la metteur en scène Perrine Maurin et le musicien Anthony Laguerre, « Contrôle » revendique clairement sa filiation avec l'une des œuvres majeures de Michel Foucault, « Surveiller et punir ». Si le contenu n'en est pas repris en tant que tel, les problématiques demeurent et cadrent la proposition : quels sont donc ces mécanismes de mise en surveillance systématique qui innervent nos sociétés sous prétexte de satisfaire un besoin de sécurité sans cesse attisé par les appareils de contrôles, qu'ils soient économiques, politiques ou sanitaires ? Sujet passionnant mais risqué, parce que finalement assez convenu dans ce qu'il trimballe de peurs elles aussi standardisées ou de fantasmes simplistes et parfois manichéens.

L'entrée en matière, nous a, à ce titre, un peu inquiétés : sorte d'état des lieux des contrôles qui nous menacent, gravement énuméré au micro sur fond de rock sur dramatisant... Mais c'était aller un peu vite en conclusion et sans compter surtout sur l'intelligence du dramaturge et comédien Gurshad Shaheman et de son acolyte, le danseur Vidal Bini. À la gravité frontale de l'introduction succèdent bien vite subtilité, humour et rondeurs d'esprit. Le sujet prend corps et les degrés de sens se déploient dans un pas de deux parlé/dansé étonnant de finesse et d'efficacité. Si l'ensemble n'échappe jamais à un certain didactisme, la force des interprétations et la finesse de l'organisation dramaturgique permettent au spectacle de ne jamais s'enfermer sur lui-même. On respire, on rit, on réfléchit. La représentation terminée, on s'étonne qu'elle soit passée si vite. La salle, pleine, applaudit son plaisir sans retenue et semble repartir avec les bonnes questions en tête. Un succès heureux et mérité.

 

Prochaines dates de Contrôle en tournée ///
les 12, 13 & 14 mai 2017 Centre de culture / ABC La chaux-de-fonds /Suisse

En savoir plus...

Retours de Contrôle à Lunéville, un article dans Médiapart

Nous remercions chaleureusement Jean-Pierre Thibaudat pour cet article, publié sur le blog Médiapart le 3 février 2017.
"Marzouki et Maurin : le ventre fécond du théâtre documentaire" /// lire l'article ici.

Article publié suite au représentations de Contrôle les 26 et 27 janvier 2017 dans le cadre de la seconde édition des journées Théâtre et Science organisé par la Méridienne - scène conventionnée de Lunéville.

Prochaines dates de Contrôle en tournée ///
les 12, 13 & 14 mai 2017 Centre de culture / ABC La chaux-de-fonds /Suisse 

 

Équipe /// Mise en scène : Perrine Maurin /// Scénographie : Lino Tonelotto /// Textes : Perrine Maurin, Gurshad Shaheman, « Pièces et Mains d’œuvre » /// Dramaturgie et jeu : Gurshad Shaheman /// Chorégraphie et danse : Vidal Bini /// Musique live : Anthony Laguerre /// Création lumière et régie : Philippe Colin /// Vidéo : Lino Tonelotto et Emilie Salquèbre /// Construction décor : Mario Tonelotto, Adriano Prometti, Yannick Gérard /// Costumes et accessoires : Catherine Roulle /// Assistant : Louis Dauber /// Production : Ariane Lipp 

Coproduction /// CCAM - scène nationale de Vandœuvre-les-Nancy et La Nef - fabrique des cultures actuelles de Saint- Dié-des-Vosges. Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du Conseil Regional de Lorraine, du Conseil Général de Moselle, de l'Atelier d’architecture Marc Dauber, de la vllle de Maxéville et de Montévidéo/Marseille. Soutien à la diffusion au Festival Off d'Avignon du Conseil Régional de Lorraine. Projet sélectionné dans le cadre des Plateaux Lorrains au NEST - CDN de Thionville - Lorraine en juin 2014.

En savoir plus...

"Contrôle" les 26 et 27 janvier 2017 à Lunéville.

Dans le cadre de la seconde édition des journées Théâtre et Science organisé par la Méridienne - scène conventionnée de Lunéville, nous jouerons "Contrôle" les 26 et 27 janvier 2017.

Infos pratiques ///
Jeudi. 26 janvier 19 h 00 & Vendredi. 27 janvier 20 h 30, au Centre culturel Erckmann, 2 Cours de Verdun - 54300 Lunéville.
Tarifs : 13 € /// 10 € /// 5,5 € /// 4 €

Renseignements & réservations ///
La Méridienne, Scène conventionnée de Lunéville lameridienne-luneville.fr/
37, rue de Lorraine - 54300 Lunéville ; tel : 03 83 76 48 60 ; Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.r

 

Équipe /// Mise en scène : Perrine Maurin /// Scénographie : Lino Tonelotto /// Textes : Perrine Maurin, Gurshad Shaheman, « Pièces et Mains d’œuvre » /// Dramaturgie et jeu : Gurshad Shaheman /// Chorégraphie et danse : Vidal Bini /// Musique live : Anthony Laguerre /// Création lumière et régie : Philippe Colin /// Vidéo : Lino Tonelotto et Emilie Salquèbre /// Construction décor : Mario Tonelotto, Adriano Prometti, Yannick Gérard /// Costumes et accessoires : Catherine Roulle /// Assistant : Louis Dauber /// Production : Ariane Lipp 

Coproduction /// CCAM - scène nationale de Vandœuvre-les-Nancy et La Nef - fabrique des cultures actuelles de Saint- Dié-des-Vosges. Avec le soutien de la DRAC Lorraine, du Conseil Regional de Lorraine, du Conseil Général de Moselle, de l'Atelier d’architecture Marc Dauber, de la vllle de Maxéville et de Montévidéo/Marseille. Soutien à la diffusion au Festival Off d'Avignon du Conseil Régional de Lorraine. Projet sélectionné dans le cadre des Plateaux Lorrains au NEST - CDN de Thionville - Lorraine en juin 2014.

 

Revue de presse

- "Avignon. Under Control" article d'Hervé Pons dans Les Inrocks, 16 juillet 2015

Vidal Bini et Gurshad Shaheman, les deux interprètes de "Contrôle," le premier danseur et le second acteur, donnent toute son ampleur et sa chair à ce projet ambitieux de la metteuse en scène Perrine Maurin formée à l'excellence poétique et politique de Thierry Bédard.

Né de la rencontre entre Perrine Maurin et le musicien Anthony Laguerre, compositeur et batteur du groupe de rock Filiamotsa, Contrôle se donne pour mission d'explorer les zones bordées de la société, ou comment cette dernière glisse subrepticement du contrôle à la contrainte en passant par la surveillance.

Nous sommes en sécurité. Aujourd'hui, le contrôle est plébiscité par le plus grand nombre et devient un enjeu politique majeur. Le spectacle de Perrine Maurin, avec parfois des petits haussements d'épaules d'adolescent révolté, mais surtout avec une belle clarté et une dramaturgie balayant large, permet de correctement circonscrire la question initialement posée.

La voix de Foucault

Nous sommes en sécurité. Fortement inspiré et influencé par "Surveiller et punir" de Michel Foucault, dont on entend la voix, le spectacle fait l'inventaire des différentes zones de surveillance et d'espace punitifs : l'enfance, l'éducation, la norme, le corps, la pensée, l'industrie, la téléphonie, les réseaux, les nanotechnologies...

Tout va bien. Nous sommes cernés. Nous sommes en sécurité. Si le message est clair, l'intention didactique assumée, le supplément d'âme de Contrôle naît de la friction entre le théâtre et la danse, le texte et le corps, Vidal Bini et Gurshad Shaheman livrant sans détours la plus belle part de leur intimité et de leur humanité, chacun à l'endroit précis de sa pratique explorant à travers le prisme de l'art les différentes couches et sédimentation de la coercition. Ils nous surveillent, nous sommes en sécurité...

 

- « CONTRÔLE Avignon Off la Manutention » Blog « journaldeborduneaccro » article de Edith Rappoport, 21 juillet 2015

Terrifiant spectacle que ce "Contrôle" interprété par 3 artistes hors pair, acteur, danseur et musicien déchaînés en scène. Surveiller et punir, cet adage de Michel Foucault traverse le spectacle de bout en bout , avec des montées apocalyptiques à travers des projections comme celle de l'exploitation inhumaine des employés d'Amazone ou encore la terrifiante dépendance des téléphones portables que l'on remplace dans une apocalypse de vieux rebuts de modèles disparus. On en sort remués, mais pas désespérés, la vitalité des acteurs ouvre une lumière au bout du tunnel.

- « Sous surveillances » article de Damien Chardonnet-Darmaillacq I/O Gazette – la gazette du Festival d'Avignon In et Off - 19 juillet 2015

Né d'une rencontre entre la metteur en scène Perrine Maurin et le musicien Anthony Laguerre, « Contrôle » revendique clairement sa filiation avec l'une des œuvres majeures de Michel Foucault, « Surveiller et punir ». Si le contenu n'en est pas repris en tant que tel, les problématiques demeurent et cadrent la proposition : quels sont donc ces mécanismes de mise en surveillance systématique qui innervent nos sociétés sous prétexte de satisfaire un besoin de sécurité sans cesse attisé par les appareils de contrôles, qu'ils soient économiques, politiques ou sanitaires ? Sujet passionnant mais risqué, parce que finalement assez convenu dans ce qu'il trimballe de peurs elles aussi standardisées ou de fantasmes simplistes et parfois manichéens.

L'entrée en matière, nous a, à ce titre, un peu inquiétés : sorte d'état des lieux des contrôles qui nous menacent, gravement énuméré au micro sur fond de rock sur dramatisant... Mais c'était aller un peu vite en conclusion et sans compter surtout sur l'intelligence du dramaturge et comédien Gurshad Shaheman et de son acolyte, le danseur Vidal Bini. À la gravité frontale de l'introduction succèdent bien vite subtilité, humour et rondeurs d'esprit. Le sujet prend corps et les degrés de sens se déploient dans un pas de deux parlé/dansé étonnant de finesse et d'efficacité. Si l'ensemble n'échappe jamais à un certain didactisme, la force des interprétations et la finesse de l'organisation dramaturgique permettent au spectacle de ne jamais s'enfermer sur lui-même. On respire, on rit, on réfléchit. La représentation terminée, on s'étonne qu'elle soit passée si vite. La salle, pleine, applaudit son plaisir sans retenue et semble repartir avec les bonnes questions en tête. Un succès heureux et mérité.

 

Prochaines dates de Contrôle en tournée ///
les 12, 13 & 14 mai 2017 Centre de culture / ABC La chaux-de-fonds /Suisse

En savoir plus...